Partager sur

Vous êtes Doctorant(e)s ou jeune Docteur(e) ? Vous souhaitez poursuivre dans le monde de l’entreprise, mais vous pensez que vous n’avez pas les compétences ?  Cet article est fait pour vous, avec pour objectif de vous faire changer d’avis !

Avant toutes choses, quelles compétences dois-je mentionner ?

Pour commencer, il est nécessaire de faire la différence entre les compétences en lien avec votre thèse de doctorat (il va ici s’agir de votre sujet de thèse et de toutes les compétences techniques qui y sont liées) et les compétences qui vont être développées lors de la thèse de doctorat.

Pour les compétences techniques, qui sont donc celles en lien avec votre thèse de doctorat, l’important est de se demander si la connaissance technique est transférable sur le poste souhaité (par exemple, sont-elles en cohérence avec le domaine d’expertise de l’entreprise ?). Ainsi, vous saurez s’il est nécessaire de mettre en avant ces compétences dans votre CV ou lors de votre entretien.

Celles développées lors de la thèse sont appelées compétences transversales. Ce sont des compétences liées à un savoir-être ou un savoir-faire.  Elles ne sont pas forcément demandées dans une fiche de poste mais il est important de les mettre en avant dans un entretien.

Maintenant, afin de vous aider au mieux dans cette auto-évaluation, nous vous avons sélectionné 8 idées de compétences à mettre en avant, que vous avez très certainement développées durant votre thèse de doctorat : cinq « savoir-être » et trois « savoir-faire ». Prêt(e) ?

Cinq « savoir-être » transférables en entreprise

  • L’autonomie

Lors de votre doctorat, vous avez mené un projet de recherche de A à Z. Même si votre directeur de thèse peut être amené à vous guider, vous seul êtes maitre de l’avancée de vos recherches.

Ainsi, bien que vous ne le remarquiez pas du premier coup d’œil, ceci traduit une grande autonomie, mais également proactivité de votre part.

  • La persévérance

Travailler sur un sujet pendant minimum trois ans… c’est bien ce qu’on peut appeler de la persévérance !

L’essence même d’une thèse de Doctorat se trouve dans la persévérance : les heures passées dans les recherches bibliographiques…la rédaction… les allers-retours permanents pour valider ou invalider des hypothèses…

La liste pourrait être encore bien longue, mais l’évidence est là !

  • La créativité

Dans la recherche, vous devez réussir à extraire des éléments des connaissances déjà existantes, afin d’apporter un nouveau regard sur une situation ou un problème. Vous réinterprétez, créez ou identifiez de nouvelles ouvertures afin de mener à bien vos recherches.

L’idée même de challenger en permanence l’existant, votre propre travail, et y trouver une solution ou un nouveau chemin montre votre côté créatif.

  • Pragmatisme/ Orienté solutions

Quand vous avez un problème ou une question, vous réalisez un état de l’art afin d’analyser la situation en profondeur. Suite à cette analyse, vous faites en sorte de comprendre les causes et de parfois, de proposer des solutions.

  • Adaptabilité face au changement

Lors de votre thèse, vous êtes amené(e) à mener pléthore d’action : recherches bibliographiques, rédaction de thèse, rédaction d’articles scientifiques, entretien, analyses, coordination d’équipes, animations de conférences, … La liste n’en finit plus !

Vous êtes une personne pluridisciplinaire et vous vous adaptez facilement aux différentes tâches.

Vous êtes, également, amenés à travailler avec de nombreux interlocuteurs qui ont, parfois, des cultures différentes. Tout cela est une preuve de votre flexibilité face au changement, qui est indispensable en entreprise.

Trois « savoir-faire » transférables en entreprise

  • Gestion de projet

Pendant ces trois années de thèse, vous êtes constamment confronté à de la gestion : gestion financière, gestion de temps, gestion de la coordination des acteurs, gestion d’un planning, coordination des acteurs, etc.). Vous maitrisez donc parfaitement tous les aspects liés à de la gestion de projet, qui est un savoir très sollicité en entreprise.

  • Réalisation d’un état de l’art

Avant de vous lancer, vous avez la capacité de faire vos propres recherches sur ce qui existe, afin de le problématiser et de proposer de nouveaux axes d’analyse.

Très utile avant tout projet, cette compétence est indispensable dans chaque métier, relié à la R&D ou non.

  • Communication

Conférences, colloques, présentations, vous êtes habitués à présenter un projet oralement. En plus d’avoir la capacité d’animer tout un réseau, vous êtes en mesure de vulgariser votre vocabulaire afin d’être compris(e) par plusieurs interlocuteurs, avec des niveaux de connaissances différents.

Après avoir rédigé toute votre thèse, vous êtes aussi compétent dans la rédaction de documents et la synthétisation.

Communication écrite ou orale : vous connaissez et maîtrisez !

En bref …

Ne vous arrêtez pas aux compétences liées à votre sujet de thèse : vous en avez acquis de nombreuses autres lors de ces années de thèse de doctorat, parfois même sans que nous vous en doutiez.

Très valorisées en entreprise, n’oubliez surtout pas de les mentionner sur votre CV et lors de vos entretiens !

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à suivre les pages Linkedin et Twitter FI Match et à vous inscrire à la newsletter !