17/06/2024

Une priorité pour rendre les entreprises plus responsables

En intégrant les objectifs de développement durable (ODD) dans leurs stratégies commerciales, les entreprises peuvent pénétrer de nouveaux marchés, améliorer la réputation de leurs marques, réduire leurs coûts et se préparer à une réussite à long terme. Cet alignement crée également d’importantes opportunités commerciales et est essentiel pour les entreprises désireuses de prospérer dans un marché en mutation. 

Le succès de l’Agenda 2030 dépend de la participation active du secteur privé. Les entreprises ont en effet un rôle crucial à jouer en ce qui concerne les investissements dans des projets durables, l’adoption de pratiques commerciales responsables et la collaboration avec les gouvernements et les organisations.

Les entreprises sont un partenaire essentiel dans la réalisation des objectifs de développement durable. Elles peuvent y contribuer par leurs activités, et nous appelons les entreprises du monde entier à évaluer leur impact, à se fixer des objectifs ambitieux et à communiquer les résultats de manière transparente.– Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, lors du lancement des objectifs de développement durable.

Contexte : Que sont les Objectifs de développement durable ?

En 2015, un pacte historique a réuni le monde entier : l’Agenda 2030 pour le développement durable. Cette initiative, adoptée par tous les pays membres de l’ONU, est entrée en vigueur en 2016 et définit les priorités pour un avenir plus durable à l’horizon 2030.

Enjeux : liste des 17 objectifs

Nations Unies

Les objectifs de développement durable (ODD) sont au nombre de 17 au total et constituent un appel urgent à l’action pour tous les pays, qu’ils soient développés ou en développement.

  1. Éradication de la pauvreté
  2. Lutte contre la faim
  3. Accès à la santé
  4. Accès à une éducation de qualité
  5. Égalité entre les sexes
  6. Accès à l’eau salubre et à l’assainissement
  7. Recours aux énergies renouvelables
  8. Accès à des emplois décents
  9. Innovation et infrastructures
  10. Réduction des inégalités
  11. Villes et communautés durables
  12. Consommation responsable
  13. Lutte contre le changement climatique
  14. Protection de la faune et de la flore aquatiques
  15. Protection de la faune et de la flore terrestres
  16. Justice et paix
  17. Partenariats pour les objectifs mondiaux

Les ODD reconnaissent que l’éradication de la pauvreté et le progrès social doivent aller de pair avec les soins de santé, l’éducation, l’égalité, la croissance économique, la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique. Ces 17 objectifs accompagnent la transition écologique et sociale dans le cadre de l’Agenda 2030.

Adoptés par 193 nations, ces objectifs visent à « ne laisser personne de côté ». Avec un langage commun à toutes les parties prenantes, des objectifs de durabilité dans des domaines critiques pour l’humanité et une base reposant sur 5 principes fondamentaux (Planète, Peuple, Prospérité, Paix et Partenariats), l’Agenda 2030 trace la voie vers un avenir plus juste, plus vert et plus prospère pour tous.

Les ODD, un référentiel commun dans le monde et en Europe

De 2015 à 2019, les progrès mondiaux dans la réalisation des 17 ODD se sont limités à 0,5 % par an, ce qui est loin d’être suffisant si l’on veut les atteindre d’ici 2030. Puis la pandémie de COVID-19 a détérioré la situation, certains indicateurs stagnant voire régressant entre 2020 et 2021, en particulier dans les pays en développement.

Face à ce scénario, la Commission européenne a pris l’initiative de promouvoir la durabilité. L’ambitieux programme politique de la Commission européenne, qui place les ODD au cœur de ses orientations, vise à accélérer les progrès dans tous les secteurs, tant au sein de l’Union européenne qu’à l’échelle mondiale.

La mise en œuvre intégrale de l’Agenda 2030 des Nations unies est essentielle pour renforcer la résilience mondiale et préparer le monde aux défis à venir. Les transitions verte et numérique qui façonnent l’avenir de la société appellent un engagement sans faille en faveur des ODD.

Quelles sont les opportunités pour les entreprises engagées ?

Globalement, les ODD offrent aux entreprises une occasion unique de garantir leur compétitivité et de jouer un rôle de premier plan dans la construction d’un avenir plus durable et plus prospère pour tous. 

Les petites et moyennes entreprises (PME) ont un rôle crucial à jouer dans la construction d’un avenir plus durable et plus prospère, conformément aux Objectifs de développement durable dans le cadre de l’Agenda 2030.

Grâce à l’appropriation des ODD dans leurs stratégies commerciales, les PME peuvent se démarquer sur le marché, générer de nouvelles opportunités et contribuer à des changements positifs dans la société et l’environnement.

Participation des entreprises aux ODD

Selon les chiffres communiqués par les Nations Unies le 27 mai 2024, 25016 entreprises dans le monde sont signataires de la charte du Global Compact (dont la moitié sont des PME), parmi lesquelles un total de 2147 entreprises françaises.

Une entreprise doit-elle répondre à l’ensemble des ODD ?

Une entreprise n’est pas obligée de répondre à l’ensemble des 17 objectifs. Elle peut mettre en place des modèles d’affaires s’alignant directement avec seulement un, ou plusieurs de ces objectifs. 

Réduire le coût du capital

Le financement durable est essentiel pour atteindre les objectifs de durabilité, car il canalise les investissements privés vers une économie neutre en carbone, équitable, résiliente et efficace dans l’utilisation des ressources.

Les investisseurs cherchent de plus en plus à aligner leurs portefeuilles sur les ODD, en canalisant les ressources vers les entreprises qui démontrent une contribution active aux objectifs de l’Agenda 2030. En conséquence, les entreprises qui affichent de solides performances en matière d’ESG (environnement, social et gouvernance) sont considérées comme plus résilientes et plus compétitives, ce qui permet d’attirer les investissements et de réduire les coûts du capital.

Réduire les impacts opérationnels, réglementaires et de réputation

Dans un contexte de défis environnementaux et sociaux croissants, les entreprises qui ne s’adaptent pas courent le risque de subir des revers importants. Alors que l’alignement sur les ODD leur offre des outils pour une gestion plus efficace des risques, les chaînes d’approvisionnement, par exemple, sont particulièrement exposées aux effets du changement climatique.

Financement de la durabilité des entreprises

À l’approche de l’échéance de l’Agenda 2030, de nombreux gouvernements pourraient introduire de nouvelles politiques pour garantir sa réalisation. Des réglementations plus strictes pour les pratiques non durables pourraient entraîner des coûts pour les entreprises qui ne s’adaptent pas, tandis que les incitations fiscales et les subventions soutiennent celles qui investissent dans la durabilité.

Évaluer l’impact environnemental et social d’une entreprise, identifier les possibilités de réduire la consommation de ressources et les émissions de gaz à effet de serre, investir dans des technologies et des pratiques durables, impliquer les parties prenantes et adopter une politique de durabilité claire et transparente sont autant d’éléments désormais essentiels pour réussir à long terme.

Les ODD constituent pour les entreprises une carte stratégique mondiale qui leur permet de façonner, d’orienter, de communiquer et de rendre compte de leurs stratégies, de leurs objectifs et de leurs activités. Ils constituent une occasion unique pour les entreprises d’assurer leur compétitivité, mais surtout de prendre l’initiative de construire un avenir plus durable et plus prospère pour tous.

L’engagement FI Group France

FI Group France s’engagent à s’aligner avec les objectifs de développement durable, notamment par l’intermédiaire de ses objectifs stratégiques. C’est pourquoi nous avons mis en place plusieurs démarches qui nous tiennent à cœur :

  • Démarche données personnelles
  • Démarche environnementale
  • Démarche éthique
  • Démarche de mécénat
  • Démarche égalité professionnelle
  • Participation à l’initiative du Pacte Mondial

La démarche RSE

FI Group France a également mis en place une politique RSE (Responsabilité sociétale de l’entreprise) alliant :

  • Respect de l’environnement : tri sélectif, recyclage, diminution de l’empreinte carbone, flotte automobile en partie écologique, verdissement des espaces bureautiques, création du groupe de travail « La Ruche »… 
  • Engagement social : participations associatives et sportives, démarches solidaires, encouragement des prestataires locaux…
  • Respect de l’économie : délais de paiement raisonnables vis-à-vis des fournisseurs, favoriser l’éco développement à l’international

Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez notre page RSE/Compliance !