Partager sur

Début novembre, le Gouvernement a annoncé la nouvelle phase de la stratégie nationale pour l’intelligence artificielle (IA). En effet, dans le cadre de l’annonce du plan France 2030, le Président de la République a insisté sur la nécessité de disposer de solutions numériques de confiance et performantes. Le but est d’innover sans sacrifier notre souveraineté technologique dans la plupart des secteurs de notre économie. 

Dans le cadre de cette nouvelle phase de la stratégie nationale pour l’intelligence artificielle, l’appel à projets « Maturation technologique et démonstration de solutions d’intelligence artificielle embarquée » a été lancé et est ouvert jusqu’au 5 octobre 2022

Soutenir les innovations d’IA embarquée

Cet appel à projets a pour objectif de soutenir les innovations matérielles et logicielles liées aux applications d’IA embarquée depuis leur conception jusqu’à la démonstration de leur efficacité en situation réelle. 

Le taux d’aide est de 40 % pour les petites et moyennes entreprises (PME) et 30 % pour les grandes entreprises (GE).  L’aide se présente sous forme de mix de subvention et d’avance remboursable

Deux volets distincts

L’appel à projets se compose de deux volets distincts :

  • Le volet A : le déploiement de solutions basées sur l’IA embarquée dans des produits et procédés industriels de tous secteurs ;
  • Le volet B : la maturation technologique d’architectures et plateformes matérielles dédiées à l’IA embarquée. 

Le volet A a vocation à soutenir des projets qui ambitionne de « faire la démonstration de la viabilité technologique et économique de solutions mettant en œuvre une fonctionnalité d’IA (inférence et/ou apprentissage) dans un système embarqué, au plus proche des capteurs ou actionneurs mobilisés pour cette fonction »

Pour le volet A, les projets doivent :

  • Être collaboratif ;
  • Avoir un seuil de dépenses totales de minimum 4 millions d’euros ;
  • Avoir une durée comprise entre 12 et 36 mois.  

L’aide peut être jusqu’à 60% sous forme de subvention. 

Le volet B de cet appel à projets vise à soutenir des projets « de maturation technologique de solutions matérielles spécialisées dans l’accélération d’IA embarquée au sein des objets et systèmes autonomes et de l’IoT, en répondant aux exigences de puissance de calcul et de faible consommation d’énergie propres à ces applications ».

Pour le volet B, les projets :

  • Peuvent être individuels ou collaboratifs ;
  • Doivent avoir un seuil des dépenses totales doit être de minimum 2 millions d’euros pour les projets individuels et 4 millions d’euros pour les projets collaboratifs ;

L’aide peut être jusqu’à 75% sous forme de subvention !

L’appel à projets est ouvert jusqu’au 5 octobre 2022. Il y aura deux relevés le 26 janvier 2022 et le 1er juin 2022 !  

× Comment puis-je vous aider ?