Partager sur

Le vice-président de la Commission Européenne Josep Borrell s’est exprimé hier après un Conseil des ministres de la défense de l’UE.
Lors de cette conférence de presse, Josep Borrell a présenté le plan destiné à aider l’UE à prendre son indépendance vis-à-vis des énergies combustibles russes : le plan REPowerEU

En quoi consiste le plan RePowerEU ?

Le plan RePowerEU est destiné à redonner de la puissance à l’Europe. C’est une action européenne conjointe qui est en faveur d’une énergie plus abordable, plus sûre et plus durable.

L’objectif est de diversifier l’approvisionnement évidemment mais également d’accélérer le développement des énergies vertes et de baisser la consommation d’énergie.

Ce plan expose également une série de mesures pour répondre à la hausse des prix de l’énergie en Europe et reconstituer les stocks de gaz pour l’hiver prochain.

L’objectif est de diversifier l’approvisionnement évidemment mais également d’accélérer le développement des énergies vertes et de baisser la consommation d’énergie.

Ce plan cherche ainsi à rendre l’Europe indépendante des combustibles fossiles russes avant 2030. Aujourd’hui environ 45% des importations de l’Union Européenne en gaz proviennent de Russie.

Il repose sur trois piliers :

  • Développer les économies d’énergie
  • Diversifier les approvisionnements (gaz naturel liquéfié, GNM, hydrogène)
  • Accélérer la transition verte en boostant les énergies renouvelables

Qu’apporte t-il de plus ?

Le Plan RePowerEU propose que les Etats accordent des aides aux entreprise (et agriculteurs) touchés par la hausse des prix de l’énergie.

Des dispositifs existent déjà pour soutenir les secteurs exposés au risque de fuite de carbone tels que :

Pour supporter REPowerEU, une enveloppe de 225 Milliards d’euros est déjà débloquée dans le cadre de la Facilité pour la reprise et la résilience

En raison de la guerre en Ukraine, la Commission Européenne annonce également qu’elle consultera les États membres prochainement pour établir « un nouveau cadre de crise temporaire autonome ».

Ce nouveau dispositif pourrait prévoir un nouveau mécanisme d’aide pour les entreprises particulièrement touchées par les coûts énergétiques.

× Comment puis-je vous aider ?