30/05/2024

Nos experts décryptent le webinaire de la PFA Automobile et du Comité Stratégique de Filière

Le 21 mai, la Plateforme automobile (PFA) a organisé un webinaire de présentation du nouveau contrat stratégique de la filière (CSF) automobile pour la période 2024-2027. Cet événement a eu lieu suite à la signature du contrat stratégique de la filière automobile 2024-2027 le 6 mai dernier par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Catherine Vautrin, ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie et de l’Énergie, et Luc CHATEL, président du Comité Stratégique de Filière.  

En tant que partenaire de la PFA, FI Group a été invité à participer à ce webinaire exclusif. Nos experts du secteur automobile, Christele Wawrzyniak, Sectorial Leader Automobile, et Jean-François Nouvel, Responsable Commercial Grands Comptes, ont ainsi eu l’opportunité de suivre ce webinaire, riche en informations.  

Notre positionnement historique sur le secteur automobile, nous permet de vous présenter un décryptage complet de ce nouveau contrat stratégique de filière en mettant en lumière ses grands enjeux, ses nouveaux axes, et les leviers pour atteindre les objectifs fixés. 

Grands enjeux du CSF 2024-2027

Lors de l’introduction du webinaire, Luc Chatel, a souligné les enjeux auxquels la filière automobile doit répondre pour réussir la transformation structurelle imposée par Bruxelles :  

  • Accélération de l’électrification pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 / Décarboner le transport de marchandises et collectifs de personnes   

Dans le cadre de Fit For 55, l’union européenne a pour objectif de réduire d’au moins 55% les émissions de GES en 2030 par rapport à 1990. Pour assurer cette transition, la France a fixé l’objectif de produire 2 millions de véhicules électrifiés en France d’ici la même année. Avec un objectif intermédiaire à horizon 2027, de multiplier par 4 la vente de véhicules particuliers et par 6 la vente de véhicules utilitaires légers 100 % électriques.   

Cependant, les véhicules électriques restent encore trop chers à l’achat et le système actuel de bonus, en France comme en Europe, rend le marché instable. Luc Chatel a souligné l’importance de continuer à soutenir les ventes notamment en permettant d’octroyer des bonus de manière pluriannuelle jusqu’à ce que la filière soit suffisamment mature.   

  • Innover pour réduire l’impact environnemental   

Pour ce faire, des activités de R&D sont nécessaires que ce soit au niveau des matériaux, des systèmes et des process.   

  • Favoriser l’économie circulaire et décarboner les sites industriels   

En mettant l’accent sur l’éco-conception, le recyclage, le réemploi, le remanufacturing, la sobriété énergétique et la sobriété hydrique des sites industriels.  

6 axes majeurs

Le CSF automobile 2024-2027 est basé sur 6 axes majeurs visant à renforcer la dynamique partenariale et le soutien des acteurs amont/aval, dans leur reconversion et diversification. Les axes sont complémentaires et doivent être mis en œuvre simultanément pour assurer le succès de la transition du secteur.  

  • Axe 1 : Gagner en compétitivité et stimuler l’innovation, pour créer de la valeur en France  
  • Axe 2 : Renforcer l’attractivité de la filière, développer les compétences et anticiper les reconversions de salariés, dans les territoires  
  • Axe 3 : Assurer la souveraineté, jouer collectif et renforcer la résilience de la filière  
  • Axe 4 : Accélérer la transition énergétique et écologique  
  • Axe 5 : Favoriser l’économie circulaire  
  • Axe 6 : Gérer et renouveler de façon soutenable le parc automobile, et le développement des nouvelles mobilités  

Pour réussir cette transformation, le contrat de filière vise notamment à pérenniser un certain nombre de dispositifs de financement spécifiques à l’automobile tels que les bonus à l’achat que la PFA souhaite pluriannuels, le CORAM ou encore les fonds de modernisation des PME (digitalisation, robotisation).  

Si vous souhaitez connaître plus en détails le contenu du CSF 2024-2027, nous vous invitons à le consulter dans son intégralité sur le site du Conseil national de l’industrie

Nouveautés par rapport au CSF 2018-2022

Le nouveau contrat stratégique de filière automobile, qui fait suite au CSF 2018-2022, présente des axes communs en continuité, tels que la compétitivité, l’attractivité/le besoin en compétences et l’accélération de la transition énergétique et écologique.  

On note en revanche, trois thématiques en partie abordées dans le contrat précédent mais qui prennent aujourd’hui une place plus forte à travers un axe qui leur est dédié : 

  1. Assurer la souveraineté : face à la concurrence mondiale et l’instabilité géopolitique, la France doit sécuriser les approvisionnements stratégiques et renforcer la dynamique collective de l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur.  
  2. Favoriser l’économie circulaire : des ambitions fortes sont portées dans ce nouveau contrat de filière pour allonger la durée de vie des véhicules, favoriser le réemploi et le recyclage mais également devenir plus économes dans la consommation des ressources.
  3. Gérer et renouveler de façon soutenable le parc automobile : le constat est clair, l’électrification à elle-seule ne permettra pas de réduire suffisamment les émissions globales de CO2. D’autres leviers doivent être activés et c’est l’objectif de cet axe qui vise à optimiser le parc automobile français, notamment par l’intermédiaire du rétrofit ou encore le développement de solutions de mobilité différentes.   

Leviers de financement identifiés par FI Group

Chez FI Group, nous mettons à votre disposition notre expertise pour optimiser vos opportunités de financement public afin de soutenir tous vos projets innovants. Nous nous engageons à vous accompagner dans la compréhension et l’évaluation des dispositifs de financement disponibles.  

C’est dans cette optique que nos experts FI Group ont identifié pour vous les principaux dispositifs de financement pour chacun des 6 axes de travail du CSF 2024-2027. 

Axe 1 : Gagner en compétitivité et stimuler l’innovation

  1. CORAM : soutenir des projets de recherche et développement (R&D) menés par des entreprises de la filière automobile et de la mobilité routière.
  2. Invest AUTO : soutenir des projets d’investissements pour produire en France les véhicules routiers de demain et leurs composants. Une réouverture de l’AAP est attendu pour cet été ou au plus tard d’ici le Mondial de l’Automobile en octobre prochain. Cet AAP sera fortement orienté décarbonation et modernisation des sites de production. 

Axe 2 : Renforcer l’attractivité de la filière, développer les compétences et anticiper les reconversions de salariés

  1. Fonds d’accompagnement et de reconversion des salariés de la filière automobile : soutenir les salariés de la filière ayant été soumis à un licenciement économique entre le 26 avril 2021 et le 30 juin 2024.
  2. EDEC (Engagement développement de l’emploi et des compétences) Automobile : accompagner les TPE/PME dans les démarches RH, sécurisation des parcours professionnels ou amélioration de l’attractivité de la filière.
  3. OPCO Mobilités : pour développer des dispositifs de formation visant à renouveler et adapter les compétences des salariés. 
  4. Appel à manifestation d’intérêt « Compétences et métiers d’avenir » (AMI CMA) : répondre aux besoins de formation, d’ingénierie de formation (initiale et continue) et d’attractivité des formations.
  5. Accompagnement PFA et la Direction générale des Entreprises (DGE) : dispositif de soutien aux entreprises PME/ETI du secteur automobile qui vise à les accompagner dans leur projet de restructuration et diversification. Dans ce cadre, FI Group est référencé auprès de la PFA pour accompagner les entreprises sur ce dispositif.

Axe 3 : Assurer la souveraineté

  1. CORAM : soutenir des projets de recherche et développement (R&D) menés par des entreprises de la filière automobile et de la mobilité routière. 
  2. AAP Cybersécurité – Développement de technologies innovantes critiques : cofinancer des projets de recherche et développement portant sur des briques technologiques innovantes et critiques en cybersécurité.
  3. AAP Métaux critiques: réduire la dépendance nationale aux approvisionnements en métaux critiques pour les filières industrielles stratégiques. Cet AAP est actuellement clôturé mais une relance est prévue au cours du mois de juillet.

Axe 4 : Accélérer la transition énergétique et écologique

  1. AAP DECARB IND/IND+ : réduire les émissions de gaz à effet de serre de l’industrie défini par la Stratégie Nationale Bas Carbone.
  2. Fonds vert : accélérer la transition écologique dans les territoires, en finançant des projets de : performance environnementale, adaptation du territoire au changement climatique et amélioration du cadre de vie.
  3. Fonds chaleur : soutenir les projets de production de chaleur à partir d’énergies renouvelables et de récupération d’énergie (EnR&R) ainsi que les réseaux de chaleur liés à ces installations et, sous certaines conditions, la production de froid renouvelable.

Axe 5 : Favoriser l’économie circulaire

  1. Fonds Economie circulaire : soutenir les investissements de tri, de recyclage, de valorisation organique et énergétiques nécessaires.
  2. Fonds vert : accélérer la transition écologique dans les territoires, en finançant des projets de : performance environnementale, adaptation du territoire au changement climatique et amélioration du cadre de vie.
  3. ORMAT : permettre de bénéficier d’une aide financière pour développer des projets d’impact dans le recyclage, mais aussi d’accélérer l’économie circulaire et transition écologique en France tout en participant à la décarbonation de l’industrie.
  4. AAP 3R/RRR : financer et accélérer la mise sur le marché de solutions innovantes, à impacts environnementaux positifs, faciliter l’accès à des co-financements et de faire bénéficier les projets lauréats d’une forte visibilité. Cet AAP est actuellement clôturé mais une réouverture prévue prochainement.

Axe 6 : Gérer et renouveler de façon soutenable le parc automobile

  1. AAP Solutions innovantes pour les réseaux du futur 5G/6G :favoriser le développement des futures technologies de réseaux de télécommunications (5G et 6G) en France en encourageant l’utilisation de solutions développées nationalement, afin de garantir la souveraineté et la maitrise complète de que l’industrie française de télécommunications.
  2. AAP Cybersécurité – Développement de technologies innovantes critiques : cofinancer des projets de recherche et développement portant sur des briques technologiques innovantes et critiques en cybersécurité.
  3. Stratégie H2 : la stratégie hydrogène est en cours de révision entre les parties prenantes (notamment le ministère et l’ADEME). Nous sommes donc dans l’attente des AAP qui en découleront et qui pourraient permettre de soutenir des activités de rétrofit.

La nécessité de répondre aux objectifs de réduction des émissions de GES et d’accélération de l’électrification fixés par l’Union européenne, représente un défi majeur pour l’industrie automobile. Les leviers de financement identifiés par les experts FI Group visent à accompagner les acteurs du secteur automobile dans cette transformation structurelle. 

Chez FI Group, nous nous engageons à soutenir les acteurs de la filière automobile dans la compréhension et l’évaluation des dispositifs de financement disponibles pour accompagner leurs projets innovants. Nos experts sont à votre disposition pour analyser comment votre projet s’inscrit dans le CSF 2024-2027 et pour franchir avec vous les prochaines étapes. Ensemble, nous pouvons contribuer à façonner un avenir durable et prospère pour le secteur automobile. 

Vous êtes un acteur du secteur automobile et souhaitez échanger avec nos experts ? Contactez-nous !