09/11/2023

Le 30 octobre dernier, la Commission européenne, conformément au Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE), a donné son autorisation à la France pour soutenir Verkor dans ses activités de recherche et développement (R&D) visant à développer de nouveaux procédés de production de batteries lithium-ion destinées aux véhicules électriques

Cette décision s’inscrit dans le respect des règles de l’Union européenne en matière d’aides d’État.

La stratégie européenne : EBA250

La European Battery Alliance, ou Alliance européenne des batteries en français, a été lancée en octobre 2017 dans le but de créer une chaîne de valeur compétitive et durable pour la fabrication de cellules de batteries en Europe. L’objectif est de garantir une circulation plus sûre, des véhicules plus propres et des solutions technologiques plus durables pour tous les européens.

Le marché des batteries devrait atteindre une valeur annuelle de 250 milliards d’euros d’ici 2025. 

EIT InnoEnergy et verdissement de l’Europe

Le programme EBA250 est piloté par EIT InnoEnergy, qui a réuni plus de 120 parties prenantes d’Europe et d’ailleurs, afin de définir les actions nécessaires à la mise en place d’une alliance dynamique et efficace. 

L’objectif est d’encourager la décarbonation de l’Europe en dirigeant des chaînes de valeur industrielles dans 3 secteurs stratégiques : les batteries, l’hydrogène vert et l’énergie solaire photovoltaïque. 

La mesure française

Grâce à cette mesure, Verkor bénéficiera d’un soutien financier de la part de l’État français, d’un montant total de 659 millions d’euros. Ainsi, cette somme permettra à l’entreprise de production de batteries de couvrir le projet de R&D jusqu’en 2026.

Cette aide, qui prendra la forme d’une subvention directe, permettra à Verkor d’accélérer ses travaux et de contribuer à la transition vers une mobilité plus respectueuse de l’environnement. L’initiative vise à renforcer l’industrie européenne des batteries et à favoriser l’adoption des véhicules électriques en offrant des solutions plus performantes et durables. 

Un atout pour l’industrie automobile française puisque d’ici 2035, la vente de voitures à moteurs thermiques sera progressivement interrompue en France ainsi que dans toute l’Union européenne. Cette transition permettra de favoriser la commercialisation de voitures électriques sur le marché.

En effet, la mesure française entre dans le cadre de la réalisation des objectifs stratégiques du pacte vert pour l’Europe et de la stratégie de l’Union européenne en matière de batteries.

Verkor et les batteries lithium-ion

Précurseur en matière de batteries propres 

Verkor est une société industrielle française basée à Grenoble, présidée par Benoit Lemaignan. Avec Gilles Moreau, Directeur du Développement Durable, et Christophe Mille, Directeur Technique, l’entreprise est fortement engagée dans les énergies renouvelables et la transition énergétique.

Verkor est soutenue par énormément d’acteurs du secteurs, tels que EIT InnoEnergy, Schneider Electric, Capgemini, le Groupe Renault et Plastic Omnium. L’entreprise a comme ambition l’accélération de la fabrication de batteries à faible teneur en carbone en France et en Europe du Sud pour répondre à la demande croissante de véhicules électriques (et de mobilité électrique dans son ensemble) et de stockage stationnaire en Europe.

Le Verkor Innovation Center à Grenoble

Le Verkor Innovation Centre (VIC), situé au cœur de la Capitale des Alpes, assure 3 fonctions majeures :

  • Innover : développement des produits cellules et modules pour les futures batteries bas-carbone mais aussi tester les process de digital manufacturing innovants. 
  • Produire : site de production à petite échelle, il disposera d’une capacité de production de 100 à 150 MWh pour fabriquer les premières cellules de batteries, afin de tester et valider les processus de production avant la mise en place de la Gigafactory à grande échelle.
  • Former : centre de formation dédié à la nouvelle génération d’ingénieurs de l’industrie des batteries, spécialisés dans le secteur de l’électrochimie

La Gigafactory à Dunkerque

Une usine à grande échelle

Verkor, grâce aux innovations du VIC, prévoit de construire une Gigafactory au Port de Dunkerque, dans les Hauts-de-France.

Cette usine sera dotée d’une capacité de production de 16 GWh de cellules lithium-ion par an, ce qui permettra d’équiper environ 300 000 véhicules électriques. Grâce à une architecture de données et une digitalisation industrielle de pointe, la Gigafactory sera la plus avancée au monde. 

Pour ne rien rater de l’actualité fiscale, abonnez-vous à notre Newsletter mensuelle, et suivez-nous sur LinkedIn 👇👇