Partager sur

Le lancement de la stratégie nationale dite « 3R » pour « Recyclabilité, Recyclage et Réincorporation des matériaux », a été annoncée par Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. L’objectif est d’accélérer le recyclage des plastiques, des composites, des textiles, des métaux stratégiques et des papiers et cartons. Le Secrétariat général pour l’investissement a mis en œuvre cette stratégie. Elle s’inscrit dans une volonté du Gouvernement d’accélérer la transition vers l’économie circulaire.

Les objectifs de la stratégie 3R

Chaque année, la France consomme 800 millions de tonnes de matières et génère 350 millions de tonnes de déchets. Si 66 % sont recyclés, les taux varient beaucoup selon la nature du déchet. En effet, plus de 70 % le sont dans la construction, contre 21 % seulement pour les plastiques. S’il n’existe pas de solution technique, il n’y a pas de recyclage ! C’est encore souvent le cas, notamment dans le plastique et les composites. 

​​​​​​​Afin d’accroître l’économie circulaire, l’Etat souhaite alors massivement soutenir la R&D. ​​​​​​​

​​​​​​​​​La nouvelle stratégie « Recyclabilité, Recyclage et Réincorporation des matériaux », s’appuie sur le PIA4 (« plan d’investissement d’avenir quatre ») dont le budget voté jusqu’en 2027 est de 600M€. Dans ce cadre, la ministre de la transition écologique a affirmé que « les soutiens porteront d’abord sur le R&D avec 310 millions d’euros pour mettre au point des solutions de recyclage plus performantes ».

Cinq matériaux sont concernés : les plastiques, les matériaux composites, les textiles, les papiers cartons et, en priorité, les matériaux stratégiques dont la France a besoin, comme les batteries électriques, les aimants permanents d’éoliennes, etc. 

Les appels à projets ouverts

Aujourd’hui, nous vous présentons deux appels à projets ouverts, liés directement à cette stratégie nationale :​​​​​​​​​​​​​​

L’ADEME a lancé l’appel à projets «​​​​​​​Solutions innovantes pour l’amélioration de la recyclabilité, du recyclage et de la réincorporation des matériaux», pour le compte de l’État. Il vise à accompagner les projets d’innovation dans le domaine des technologies du tri des matériaux, étape essentielle pour améliorer la qualité des matières premières de recyclage. Il cherche également à soutenir l’innovation dans le domaine du recyclage des plastiques pour qu’émergent de nouvelles solutions pour recycler plus et mieux. Actuellement, les thématiques ouvertes sont les suivants : technologies de tri / recyclage des plastiques / recyclage des métaux stratégiques. Au 1er trimestre 2022, d’autres ouvriront : recyclage des papiers/cartons, recyclage des textiles, recyclage des composites. Clôture prévue le 26/07/2022.

La BPI a lancé l’appel à projets « Solutions et technologies innovantes pour les batteries ». Il a pour but de poursuivre les efforts pour développer une offre nationale, de l’extraction des matériaux stratégiques au recyclage. Les projets doivent être en lien avec l’une des thématiques suivantes :

  • Thème 1 : Composants nécessaires à la fabrication des cellules des batteries lithium-ion ;
  • Thème 2 : Nouvelles électrochimies de batteries, réduisant notamment les prélèvements en cobalt et en nickel ;
  • Thème 3 : Procédés de fabrication et de reconditionnement des batteries ;
  • Thème 4 : Systèmes et packs batteries innovants.

Tout type d’entreprise peut y prétendre. Prochains relevés le 30/03/22, puis en septembre 2022 et janvier 2023.

Dans les prochaines semaines, d’autres appels à projets vont ouvrir dans le cadre de la stratégie 3Rsur diverses thématiques, comme les matériaux composites !

× Comment puis-je vous aider ?